Vous aimez-vous vraiment? - Passeport de vie

Passeport de vie

Vous aimez-vous vraiment?

Par

le

Si je vous demande de vous évaluer sur une note de 0 à 10, zéro étant pas du tout et 10 beaucoup, quelle note vous accorderiez-vous ? Notez ce chiffre, j’y reviendrai plus tard.

Quand je demande à mes clients s’ils s’aiment vraiment, plusieurs me répondent spontanément que oui. En investiguant un peu plus, je me rends compte qu’ils disent s’aimer, mais ne se traitent pas toujours avec amour. La nuance est petite, mais capitale.

Lorsqu’on ne se traite pas avec amour, notre vie se détériore, notre confiance diminue, nos relations ne sont pas celles que nous espérons et nous finissons par perdre notre entrain. Veut-on vraiment se rendre jusque-là ?

D’un autre côté, lorsque l’on se traite avec amour et que l’on répond à ses besoins, on est plus disposé à aimer les autres tels qu’ils sont. On est en mesure de créer la vie que l’on veut vraiment et cela nous apporte joie, bonheur, liberté et épanouissement.
 

Il y a deux façons de s’aimer:
soit on s’aime par amour,
soit on s’aime par peur.

 

Le tableau qui suit résume bien ces deux façons.tableau-de-lamour-de-soi

À présent, réévaluez la question initiale en vous accordant une note de 0 à 10. Vous aimez-vous vraiment? Votre évaluation a-t-elle changé?

Je vous encourage à vous observer et à prendre conscience des situations où vous vous aimez par peur et celles où vous vous aimez par amour. En prendre conscience, est la première étape et cela aide à apprendre à se connaître. Respectez ce que vous êtes ici et maintenant et prenez conscience que, dès à présent, vous pouvez faire de petits changements par amour pour vous.

Est-ce que ces informations vous ont aidé? Faites-moi part de vos commentaires, de vos prises de conscience au bas de cet article.

 

Au plaisir de vous accompagner à vivre la vie que vous voulez vraiment!

 

Manon Lamothe
Consultante en relation d'aide, coach de vie et conférencière
info@passeportdevie.ca
www.passeportdevie.ca

2 Comments

  1. Najat El Manir

    29 novembre 2016 à 09:04

    Très beau article Manon,tout le monde ce dit s’aimer toutefois dans le fait la nuance est grande. Ton exercice permet de déceler cette ambiguïté. j’aime ce que tu fais continue à nous faire réfléchir sur nous et nos croyances les plus profondes et changer ceux qui nous rendent malheureux
    merci:)

    • Manon

      30 novembre 2016 à 08:00

      Merci beaucoup Najat de ton commentaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.